Qu’est-ce que l’e-Sport ?

Qu'est-ce que l'e-Sport ?

Durant le confinement obligatoire en raison de la pandémie de COVID-19, le grand public a découvert une discipline qui a plus ou moins remplacé la plupart des matchs, courses et autres disciplines sportives à la télé : l’e-sport. Les amateurs de jeux vidéo et les initiés au gaming savent déjà sans doute de quoi il s’agit, mais pour les personnes étrangères à ce monde, ce fut une véritable petite découverte. C’est pour ça que nous nous proposons de répondre à cette question que beaucoup d’entre vous se posent : qu’est-ce que l’e-sport ?

Définition de l’e-Sport

Le terme e-sport vient de la contraction de l’anglais « electronic sport », soit « sport électronique » pour ceux ne maîtrisant pas la langue de Shakespeare. Pour faire simple, il s’agit de compétitions de jeux vidéo durant lesquelles des joueurs professionnels s’affrontent en un contre un, ou en équipe, selon le jeu ou le mode de jeu choisi.

Et oui, il s’agit bien de joueurs « professionnels ». Participer à ces championnats est leur véritable métier, ils sont payés pour cela, et les plus grandes équipes bénéficient même de l’appui de puissants sponsors pour leur financement, comme cela est le cas en Formule 1 par exemple.

Les compétitions sont elles aussi des plus sérieuses : de véritables championnats du monde sont organisés, et les tournois ont lieu dans de véritables arènes pouvant accueillir des dizaines de milliers de spectateurs, et où les concurrents s’affrontent face à face sur une scène spécialement aménagée pour l’occasion, à grand renfort d’écrans géants pour en faire profiter le public. Les récompenses sont elles aussi loin d’être ridicules, puisque le cash prize peut parfois monter jusqu’à plus d’un million de dollars pour le grand gagnant.

Les types de jeux pratiqués dans l’e-sport

Comme nous l’avions précisé précédemment, les jeux vidéo utilisés en e-sport sont variés. On peut classer ces jeux compétitifs en 8 grandes catégories : Les FPS (jeux de tir à la première personne) comme Call of Duty ou Counter Strike, les RTS (jeux de Stratégie en temps réel) comme Starcraft 2, les MOBA (jeux de type arène de bataille en ligne) comme League of Legends. Il y a ensuite les jeux Battle Royale (comme Fortnite), les jeux de sport de course (iRacing), les jeux de combat (la série des Street Fighter), les jeux de cartes à collectionner (Hearthstone), et les autres jeux compétitifs restants.

Ces différentes catégories ne connaissent pas tous le même succès : certaines sont plus prestigieuses et attirent un plus grand nombre de spectateurs. Plusieurs critères peuvent définir un bon jeu d’e-sport : il faut que le jeu offre une équité des chances à tous les joueurs. Cela concerne notamment l’aspect « Pay-to -win » des jeux : il ne faut pas qu’un joueur qui dépense plus d’argent dans le jeu ait des avantages supplémentaires au niveau du gameplay, par rapport à un autre joueur qui paie moins.

Ensuite, le jeu doit nécessiter une certaine maîtrise, un effort conséquent de la part des joueurs. Il faut que le grand gagnant soit réellement méritant. Enfin, le jeu doit être spectaculaire, afin que le public puisse en profiter et apprécier le spectacle ainsi que les performances des concurrents.

L’e-sport, un marché en plein essor

L’e-sport semble avoir un bel avenir devant lui. Selon les estimations, la discipline devrait atteindre les 644 millions de spectateurs en 2022, un succès qui ne manque pas d’attirer l’attention des entreprises. En effet, c’est l’occasion pour ces dernières de toucher une cible jeune qui accorde souvent bien peu d’importance aux publicités diffusées sur les médias traditionnels.

En 2019, le marché de l’e-sport a dépassé la barre du milliard de dollars, et cette évolution devrait être exponentielle pour les années à venir, jusqu’à atteindre 10 milliards de dollars en 2030. On peut donc s’attendre à ce que de plus en plus de joueurs deviennent professionnels et soient sponsorisés par de grandes équipes. Les compétitions vont également prendre plus d’ampleur, et toucher encore plus de public.